Notice précédente Notice suivante
Domaine Artisanat - industrie
Dénomination Carreleteuse
Période
création / exécution
1ère moitié 20e siècle
Description La carreleteuse permet, par griffage du cône de feutre, d’en retirer le poil de surface, afin de lui donner un aspect fourrure appelé aussi flamand. Un système d’entraînement du carrelet – bande recouverte de fines aiguilles d’acier très serrées - et un système de bras presseur du cône s’appuient sur 2 colonnes parallèles. Le carrelet est mis en tension grâce à 2 galets en métal, superposés à l’avant, servant d’appui. Il est monté sur 2 roues à gorges. La roue haute régule la pression sur le carrelet. La roue inférieure, tenue par un écrou sur l’axe d’entraînement, donne le mouvement au carrelet. La pression du cône de feutre contre le carrelet est obtenue par un galet de bois au bout d’un bras presseur commandé par une pédale. Lorsque celle-ci est relâchée, le galet est poussé contre le carrelet ; la pression se module par enfoncement variable de la pédale. Le nettoyage du carrelet se fait par contact avec une brosse métallique en forme de roue, entourée d’un carter, qui enlève les poils arrachés.
Matériaux / techniques Métal (fonte, fer, cuivre), bois
Mesures H. 138 cm ; long. 109 cm ; larg. 100 cm
Utilisation / destination Technique
Mode et date
d'acquisition
Don - 1982
N° d'inventaire 982.1.7
Crédits photographiques Daniel Ulmer, Atelier-Musée du Chapeau
Statut juridique Propriété de l’Association Musée du Chapeau, Chazelles-sur-Lyon
Musée de France "au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002".