Notice précédente Notice suivante
Domaine Artisanat - industrie
Dénomination Conformateur
Auteur / exécutant Allié-Maillard, fournitures générales pour chapellerie, 43 rue du Temple , Paris
Période
création / exécution
1e tiers 20e siècle (vers 1930)
Description Appareil destiné à relever la conformation parfaite du crâne pour réaliser des chapeaux d’homme sur mesure, principalement rigides : melon, haut-de-forme. Ce conformateur en bois laqué noir et métal, renforcé de 5 contreforts latéraux, repose sur 4 petits pieds ronds en bois. Il est équipé à l’avant d’un mesureur, graduation permettant de lire le tour de tête. Il est constitué de 48 baguettes de bois en forme de « L », disposées en ovale et maintenues serrées entre 2 anneaux en bois. Chaque baguette est reliée, sur le haut, à une tige métallique placée perpendiculairement et vissée à la baguette. Les 48 tiges métalliques se terminent en pointe, au bout. Le conformateur est placé sur la tête du client. Un carton est disposé sur les pointes du dessus de l’appareil, puis le couvercle en bois cerclé de métal, tapissé de liège à l’intérieur, est rabaissé. En pressant fortement les 2 anneaux métalliques du couvercle, le carton est percé par les pointes. Sur le pourtour extérieur de l’appareil, un ressort à boudin en métal est emboîté dans l’encoche pratiquée au bout de chacune des baguettes. Il assure leur maintien lorsque celles-ci sont écartées, lors de la prise de forme. Le carton, découpé selon les pointillés, est ensuite mis sur un plot et un formillon, accessoires indispensables du conformateur.
Inscriptions Marque du constructeur gravée sur le métal : Allié Aîné - H. Maillard - Breveté Paris
Matériaux / techniques Bois, métal, liège
Mesures H. 19 cm ; Ø. 32 cm
Utilisation / destination Technique
Mode et date
d'acquisition
Don - 1983
N° d'inventaire 983.1.630.1
Crédits photographiques Alain Basset ; Daniel Ulmer, Atelier-Musée du Chapeau
Statut juridique Propriété de l’Association Musée du Chapeau, Chazelles-sur-Lyon
Musée de France "au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002".